Recherche rapide :
Inclure biographie, remarques, etc.
 
Discology

Présentation de ma collection
de CD et vinyles (33 tours et 45 tours)


GONG

Formation : 1967 (51 ans)
Pays d'origine : Australie - France

Gong est un groupe de space rock, rock progressif et free jazz fondé par l'Australien Daevid Allen, guitariste de Soft Machine à la suite d'un exil forcé en France à partir de 1967.

Les origines du groupe remontent avant la formation de Soft Machine, le jour d'une vision de Daevid Allen au cours d'une pleine lune de 1966. Il vit des intelligences supérieures, les "Octave Doctors", le regarder jouer sur une scène devant un public rock en expérimentant une connexion avec eux qui avait la qualité de l'amour intense. Après avoir fondé Soft Machine en octobre 1966, il travaille avec le groupe sur le répertoire qui deviendra le premier album du groupe. Mais en septembre 1967 le guitariste australien se voit refuser l'entrée en Angleterre pour trois ans et quitte les Softs. Il n'apparaît donc pas sur leur premier album mais on peut le retrouver sur un CD ayant le même répertoire : Jet Propelled Photographs.

Installé à Paris, Daevid forme un groupe « ancêtre » du Gong, parfois appelé "ProtoGong" et joue avec Don Cherry, Gilly Smith, Ziska Baum entre autres. Au printemps 1968 il forme le Banana Moon band avec Gilly, Marc Blanc (batterie) et Patrick Fontaine (basse). Mais un de leurs concerts pendant les « événements » de mai 68 l'oblige à un premier exil à Deià (Majorque). Le répertoire de cette époque constituera le premier album de Gong, enregistré à l'automne 1969 : Magick Brother. C'est à ce moment qu'on peut dater la naissance du groupe, qui comporte Didier Malherbe aux vents et Rachid Houari à la batterie. Ils jouent au Festival d'Amougies, parmi les autres invités, dont Yes, The Nice, Pink Floyd et Soft Machine.

Le premier album est bien accueilli et Le Pop club de France-inter le nomme « album pop de la semaine ». Il offre déjà les couleurs des futurs albums mais reste différent avec des influences folk et free jazz. Gong tourne en France ; avec Ange, Crium Delirium et Magma il sera l'un des groupes qui feront le plus de concerts dans le circuit des MJC. Ils jouent au premier festival de Glastonbury en 1971 et leur set sort sur le disque Greasy Truckers.

Le réalisateur Jérôme Laperrousaz fait appel au groupe pour la B.O. du film Continental Circus. À cette époque, le groupe grave un album en collaboration avec Dashiell Hedayat, Obsolete, et son deuxième véritable disque, Camembert électrique. Christian Tritsch (basse) et Pip Pyle (batterie) assurent la section rythmique.

Kevin Ayers joue quelques mois comme membre « semi-permanent » puis quitte l'équipe, ainsi que Pip Pyle, remplacé par Laurie Allan en janvier 1972. Le groupe garde difficilement une section rythmique stable, avec différents batteurs (Marc Poole, Charles Hayward, retour de Laurie Allan) et Francis Moze (ex-Magma) à la basse.

L'œuvre la plus reconnue du groupe est la trilogie Flying Teapot, Angel's Egg et You, clef de voûte de toute la discographie du Gong et le meilleur line-up. Elle conte les aventures délirantes et magiques de Zero the Hero. À l'époque de l’enregistrement du premier volet en janvier 1973, Flying Teapot, Tim Blake (synthétiseurs) et Steve Hillage (guitare), débauché du groupe de Kevin Ayers, sont recrutés. Les recherches au synthétiseur VCS3 de Blake et le superbe jeu de guitare de Hillage complètent le son du groupe.

Quelques mois plus tard arrive une nouvelle et définitive section rythmique avec Mike Howlett (basse) et Pierre Moerlen à la batterie. Avec cette formation vont être réalisés Angel's Egg (été 1973) et You (été 1974). Avec les guitares glissando d'Allen et Hillage, le space whisper et les cris de Smith et les spirales pré-technos de Blake, le psychédélisme atteint des sommets. On peut considérer Other Side of the Sky et A Sprinkling of Clouds comme des morceaux précurseurs de la techno, autant que ceux du krautrock de Kraftwerk, de Tangerine Dream ou de Ash Ra Tempel. You est considéré par certains comme leur plus grande réussite en studio et la compilation de concerts Live Etc. présente certaines des plus belles versions de la trilogie. La musique peut être à la fois drôle et légère, comme très complexe et puissante. Mais on commence à sentir un antagonisme entre les musiciens "fun" comme Allen et ceux, beaucoup plus techniques, comme Moerlen, très audible dans You, avec des chansons légères et de longs instrumentaux très "space". Ces divergences grandissent au fil des mois et, à l'été 1974, Gilly Smith part. Le 10 avril 1975, Daevid Allen ne peut sortir des loges d'un concert à Cheltenham, comme si une force invisible l'en empêchait, et quitte le navire. Steve Hillage, promu "leader", se trouve dans une position inconfortable et part lui aussi avec sa compagne Miquette Giraudy, à l'automne 1975, au moment de l'enregistrement de son premier disque solo Fish Rising réalisé avec l'ensemble du Gong.

Discographie

LP (12")

Wishlist

©2005-2018 Discology - Tous droits réservés
 Administration - accès réservé