Recherche rapide :
Inclure biographie, remarques, etc.
 
Discology

Présentation de ma collection
de CD et vinyles (33 tours et 45 tours)


FERRER Nino

Naissance : 15/08/1934
Décès : 13/08/1998
(à l'âge de 63 ans)
Pays d'origine : Italie / France

Nino Agostino Arturo Maria Ferrari, dit Nino Ferrer, né le 15 août 1934 à Gênes, en Italie, et mort le 13 août 1998 à Montcuq dans le Lot en France, est un chanteur, auteur et compositeur italo-français.

Sa discographie commence en 1959 en tant que contrebassiste sur deux 45 tours des Dixie Cats. Au début des années 1960, il accompagne à la basse dans l'orchestre, la chanteuse américaine Nancy Holloway et propose, en vain, ses propres compositions aux maisons de disques.

En 1963, la chance lui sourit puisqu'il peut enregistrer son premier disque (Pour oublier qu'on s'est aimé). Sur la face B figure un titre, C'est irréparable, dont il existe une version italienne Un anno d'amore, tube chanté par Mina qui en fait aussi des traductions en espagnol, en japonais, en turc… Une autre version espagnole, directement traduite de la version en italien, sera réalisée pour la bande originale de Talons aiguilles de Pedro Almodóvar sous le titre Un año de amor, et sera interprétée par Luz Casal. Dalida l'a chantée en 1965 en français. Le disque n'aura qu'un succès très relatif en France, mais sera diffusé dans quelques pays européens, au Japon et même au Moyen-Orient.

Il lui faut attendre 1965, après de nombreux échecs (groupes avortés, rupture puis réconciliation avec Barclay, sa première maison de disques), pour que l'occasion lui soit donnée de renouer avec le succès, par le truchement de sa chanson Mirza. Succès immédiat qui conduit Nino Ferrer à enregistrer d'autres tubes — parfois à contrecœur — tels que les Cornichons, Oh ! Hé ! Hein ! Bon ! lui imposant, et pour longtemps, le rôle du chanteur rigolo. Comme Henri Salvador, il se rattrape en interprétant des mélodies tristes et graves sur les faces B de ses disques (Ma vie pour rien). En 1966, il est bassiste sur deux disques EP des Gottamou (Bernard Estardy, Nino Ferrer, Richard Hertel).

Son rôle de chanteur décalé lui apporte des avantages certains (succès, argent, conquêtes féminines), mais le caractère plutôt entier de Nino Ferrer s'en accommode mal. Rompant avec le monde du spectacle, il quitte la France et part s'installer en Italie de 1967 à 1970. Alors que des disques continuent de sortir en France (Le Téléfon, Mao et Moa, Mon copain Bismarck nettement plus ironiques), Nino Ferrer gagne en notoriété grâce à une émission italienne qu'il anime, Io, Agata e tu. Durant cette période, il n'est pourtant pas totalement absent de la scène médiatique en France. Ainsi, sa chanson Les Hommes à tout faire, de l'album Agata, sorti en 1969 accompagne le générique du feuilleton télévisé Agence Intérim, réalisé par Marcel Moussy et Pierre Neurrisse et diffusé en septembre de la même année, sur la première chaîne de l'ORTF. Lui-même apparaît à l'écran interprétant cette chanson, accompagné de ses musiciens, vers le milieu de ce générique.

En juin 1998, cinq ans après son dernier album, sa mère Mounette meurt des suites d'une longue maladie, à l'âge de 86 ans. Deux mois après, le 13 août 1998, le chanteur se tire une balle dans le cœur au milieu d'un champ de blé situé au château de la Taillade à Saint-Cyprien. Il aurait eu 64 ans deux jours plus tard.

Discographie

LP (12")

Single (7")

CD Album

Compilations et participations

Wishlist

©2005-2018 Discology - Tous droits réservés
 Administration - accès réservé