Recherche rapide :
     
Discology

Présentation de ma collection
de CD et vinyles (33 tours et 45 tours)

Discology

Présentation de ma collection
de CD et vinyles (33 tours et 45 tours)

www.discology.be

THIELEMANS Toots

Naissance : 29/04/1922
Décès : 22/08/2016
(à l'âge de 94 ans)
Pays d'origine : Belgique

Le Baron Jean-Baptiste Frédéric Isidore Thielemans dit Toots Thielemans, né le 29 avril 1922 à Bruxelles et mort le 22 août 2016 à l'âge de 94 ans dans la même ville, est un harmoniciste et guitariste, parfois même siffleur de jazz belge.

Ses parents tiennent un café au 241 de la rue Haute, au cœur du quartier populaire Bruxellois des Marolles où joue régulièrement un accordéoniste. Son père qui remarque son intérêt pour l'instrument, lui fait entamer, dès l’âge de trois ans, l’apprentissage de l’accordéon diatonique. Il joue du musette, la Tonkinoise ou l'Internationale.

En 1938, il découvre l’harmonica par les films avec Ray Ventura et son orchestre, il commence à en jouer au départ comme simple loisir. Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale qui provoque la fermeture des universités l’empêche de poursuivre ses études. C’est pendant l’occupation qu’il se prend d'une forte passion pour le jazz, il joue dans des clubs où on lui conseille d’apprendre un « vrai instrument ». Il apprendra la guitare en écoutant les disques où Django Reinhardt, son premier modèle, joue alors avec Stéphane Grappelli. À la Libération, il est engagé dans de petites formations.

On le surnomme Toots d'après les musiciens Toots Mondello et Toots Camarata dont les journaux parlent à l’époque, son nom Jean-Baptiste Thielemans n’étant pas jugé assez swing (comprenez : commercial, le swing étant une musique à connotation commerciale dans le milieu).

En 1947 il effectue un premier voyage en touriste aux États-Unis, où il rêve de faire carrière. Sa première percée internationale a lieu en 1950, année où il rejoint Benny Goodman pour une tournée européenne.

En 1951 il fait une tournée en Belgique avec le chanteur-guitariste et fantaisiste Bobbejaan Schoepen. En 1952 il émigre aux États-Unis, ses premiers engagements seront comme membre du groupe All-Stars de Charlie Parker à Philadelphie et du George Shearing Quintet. Il compose Bluesette en 1962, composition qui deviendra un standard et lui vaudra une renommée internationale. Il développe un nouveau son en sifflant et jouant de la guitare en même temps. Il est soliste à l'harmonica pour des musiques de film : Midnight Cowboy, The Getaway, Sugarland Express, Cinderella Liberty, Turks Fruit, Jean de Florette, etc. ou pour l’émission de télévision Sesame Street.

Joueur de jazz, il devient la référence incontestable de l’harmonica, il a interprété des œuvres de Henry Mancini, du Tin Pan Alley (époque Al Jolson-Buddy DeSylva), de Hoagy Carmichael, il a joué avec Charlie Parker, Charlie Haden, Ella Fitzgerald, David Sanborn, Quincy Jones, Billy Eckstine, Bill Evans, Jaco Pastorius, Natalie Cole, Pat Metheny, Paul Frederic Simon, Billy Joel, Oscar Peterson, Nick Cave, Frank Sinatra, Ray Charles, Larry Schneider, Alain Soler, entre autres. Il fit une apparition avec le groupe Machiavel.

Le roi Albert II lui a conféré le titre nobiliaire de baron. Il fut nommé pour le titre Belg der Belgen (« le plus grand Belge ») en 2005 et finira vingtième dans la version flamande et quarante-quatrième dans la version francophone.

Ses chansons les plus connues sont Scotch on the rocks (1955) et Bluesette (1962). Le 23 janvier 2010 il rejoint Philip Catherine sur scène dans l'église de Liberchies en Belgique à l'occasion du concert du centième anniversaire de la naissance de Django Reinhardt dans cette même commune. Son âge avancé l'a amené souvent à jouer assis, et à s'économiser lors de ses derniers concerts ou performances.

Discographie

Album LP 12" (Studio)

Album CD (Compil')

Compilations et participations

©2005-2020 Discology - Tous droits réservés Administration - accès réservé