Recherche rapide :
Inclure biographie, remarques, etc.
 
Discology

Présentation de ma collection
de CD et vinyles (33 tours et 45 tours)


TALK TALK

Formation : 1981
Séparation : 1991
(après 10 ans)
Pays d'origine : Royaume Uni

Talk Talk est un groupe britannique de musique pop, initialement affilié au mouvement new wave, en activité entre 1981 et 1991.

Talk Talk est formé par Mark Hollis après la séparation de son précédent groupe, The Reaction, actif entre 1977 et 1979. Avec son frère Ed, il fait passer des auditions et engage le bassiste Paul Webb et le batteur Lee Harris, deux amis d'enfance issus du groupe de reggae Eskalator. Le groupe est complet avec l'arrivée du claviériste Simon Brenner, originaire du même quartier londonien que Mark Hollis.

En juin 1981, avec l'aide du frère de Mark et de Jimmy Miller, le quatuor enregistre ses premières démos en deux jours : Candy, Mirror Man et Talk Talk. Ce dernier titre, écrit par les frères Hollis, avait été enregistré à l'origine par The Reaction en 1977. Ce n'est qu'un peu plus tard que le nouveau groupe décide de s'appeler Talk Talk.

Ces démos permettent au groupe d'obtenir un contrat avec EMI Records. Son premier album, The Party's Over (1982), contient les succès Talk Talk et Today, qui se classent dans le Top 40 au Royaume-Uni, mais aussi dans d'autres pays comme l'Irlande, l'Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore l'Afrique du Sud. La musique de Talk Talk est alors purement synthpop et lui attire des comparaisons avec Duran Duran, groupe également produit par Colin Thurston.

Simon Brenner quitte Talk Talk fin 1982, après l'enregistrement d'un dernier single, My Foolish Friend, qui sort début 1983. Il est officieusement remplacé par Tim Friese-Greene. Celui-ci décline l'offre de devenir membre à part entière du groupe, mais y occupe néanmoins un rôle de plus en plus important : claviériste, producteur et co-auteur de la plupart des titres avec Mark Hollis.

Discographie

LP (12")

CD Album

Compilations et participations

©2005-2018 Discology - Tous droits réservés
 Administration - accès réservé