Recherche rapide :
Inclure biographie, remarques, etc.
 
Discology

Présentation de ma collection
de CD et vinyles (33 tours et 45 tours)


ORCHESTRAL MANOEUVRE IN THE DARK (OMD)

Formation : 1979 (39 ans)
Pays d'origine : Royaume Uni

Orchestral Manoeuvres in the Dark (OMD) est un groupe de new wave britannique dont les plus célèbres chansons sont Electricity, Enola Gay, Souvenir, et If You Leave.

Le groupe signe tout d'abord sur le label Factory Records (ayant aussi signé avec Joy Division), où il sort le simple Electricity en 1979 extrait de leur tout premier album homonyme. Deux ans plus tard, le 45 tours et tube Souvenir (extrait de leur célèbre album Architecture & Morality) évoque d'ailleurs le suicide du chanteur de Joy Division. Le groupe connaîtra ses plus grands succès avec Virgin Records.

OMD est l'un des premiers groupes à sortir la musique électronique de la sphère expérimentale (tel que le faisait par exemple Kraftwerk) pour en faire de véritables chansons pops. OMD apparaît au début des années 1980 en même temps que Soft Cell, Depeche Mode, Eurythmics et est le précurseur de toute une génération de duos synthétiques fonctionnant selon le même principe : Yazoo, Tears for Fears, The Communards, Pet Shop Boys, Modern Talking ou encore Erasure. Tout comme pour Depeche Mode, on sent toutefois dans les premiers albums une indéniable influence de Tubeway Army, dont l'album Replicas et le single Are 'Friends' Electric? ont figuré au sommet des charts britanniques en 1979.

Le groupe se composera des deux membres fondateurs Andy McCluskey (chant, basse, guitare, né le 24 juin 1959) et Paul Humphreys (chant, claviers, né le 27 février 1960), rejoints très vite début 1980 par Malcolm Holmes (batterie, né le 28 juillet 1960) et Martin Cooper (saxophone, claviers, né le 1er octobre 1958).

1980 : album Orchestral Manoeuvres in the Dark. Sur celui-ci, on distingue la sonorité d'OMD à la fois rythmique, mélancolique et la facilité avec laquelle on entre dans leurs morceaux. Quatre titres sortent du lot ; tout d'abord Julia's Song écrit bien avant la formation d'OMD, Red Frame / White Light, Messages et Electricity.

Fin 1980 Organisation parait et le morceau Enola Gay devient un tube.

1981 fut une grande année pour eux puisqu'ils alignent successivement trois succès : Souvenir, Joan of Arc et Maid of Orleans de leur album Architecture & Morality.

1983, OMD produit une musique plutôt expérimentale dont témoigne l'album Dazzle Ship.

Discographie

CD Album

Compilations et participations

©2005-2018 Discology - Tous droits réservés
 Administration - accès réservé