Recherche rapide :
Inclure biographie, remarques, etc.
 
Discology

Présentation de ma collection
de CD et vinyles (33 tours et 45 tours)


BIALEK André

Naissance : 10/02/1947 (71 ans)
Pays d'origine : Belgique

André Bialek est un auteur-compositeur-interprète belge, né le 10 février 1947 à Etterbeek (Belgique) de père polonais et de mère liégeoise. Il fait des études de dessin à Bruxelles et commence à travailler dans les cartonneries de la famille Brel.

En 1976, il chante sur un air de gigue folklorique irlandaise, une ode à l’unité des Belges : La belle gigue. C’est sa chanson la plus connue, reprise d’ailleurs en 2000. Bialek a eu un vrai succès commercial tant en Communauté française de Belgique qu'en Communauté flamande. Chanteur belge d’expression française, il revendique sa « belgitude » à travers le titre de son album Belgeries.

André Bialek s’exprime à travers la chanson, dans quatre albums parus entre 1976 et 1982. Beaucoup de ses textes traduisent la réalité sociale d’une Belgique que le choc pétrolier de 1973 a ébranlée. C’est une époque de crise avec les problèmes de l’urbanisme, de l’immigration, du travail. André Bialek a certainement aussi puisé une part de son inspiration dans les idées des soixante-huitards. Il s’oppose avec humour aux spéculateurs, démolisseurs et promoteurs immobiliers qui ont défiguré Bruxelles. Il est préoccupé par la société de consommation, les rêves impossibles et le mode de vie inaccessible pour la plupart, qu’elle propose. Il brosse le portrait de « petites gens » comme dans la chanson « La caissière » ou de petits métiers comme dans « Les quincailleries ». Il envisage les frustrations, parfois choquantes qu’entraîne, dans son sillage, la société de consommation plongée dans la crise économique.

N'ayant pas vraiment percé dans la chanson, il se reconvertit en ouvrant sa propre agence de publicité.

Aucun disque et aucune chanson pour BIALEK André dans la base de données.

©2005-2018 Discology - Tous droits réservés
 Administration - accès réservé