Recherche rapide :
Inclure biographie, remarques, etc.
 
Discology

Présentation de ma collection
de CD et vinyles (33 tours et 45 tours)


SISTER SLEDGE

Formation : 1971 (46 ans)
Pays d'origine : Etats-Unis

Sister Sledge est un groupe de musique disco américain, formé à Philadelphie fin 1971. Le groupe est, comme son nom l'indique, formé par quatre sœurs toutes nées à Philadelphie (Pennsylvanie) : Deborah ("Debbie", "Debra") le 9 juillet 1954; Joan ("Joni") le 13 septembre 1956; Kim le 21 août 1957 et Kathy Sledge le 6 janvier 1959. Elles commencèrent très jeunes vu qu'elles avaient entre 17 et 12 ans. Elles étaient choristes dans leur église locale et se firent remarquer non seulement par leurs voix qui s'accordaient très bien, mais également par leur charisme naturel.

Mama Never Told Me sort en 1973 et Love Don't You Go en 1974 mais se font remarquer timidement.

Sous l'impulsion de Bernard Edwards et Nile Rodgers, les fondateurs du groupe Chic, elles deviennent leurs choristes ainsi que pour Al Jarreau et le groupe SISTER SLEDGE décolle en 1979 avec leur single We Are Family et l'album du même nom qui suivra avec des chansons devenues des standards du genre He's The Greatest Dancer (reprise en 1997 par Will Smith sous le nom de Gettin' Jiggy Wit It), Lost In Music (reprise en 1993 par le groupe The Fall sur l'album "The Infotainment Scan" ) et Thinking Of You. D'autres tubes suivront en 1980: Pretty Baby, Got To Love Somebody, en 1981 avec les fameux All American Girls (qui sera samplé par Sex Bomb de Tom Jones) et My Guy et en 1983 avec Smile. Dancing On The Jagged Edge et Frankie seront leurs derniers succès.

En 1993 un " Very Best Of " avec quelques remixes sortira et reprendra le chemin des "charts". Leurs tubes seront souvent remixés au fil des années si bien qu'aujourd'hui encore, nous avons l'impression qu'elles n'ont jamais quitté les hits-parades. Elles continuent à faire, parfois à trois, quelques tournées dans le monde. Dans le monde du disco, les Sister Sledge sont et restent pour les femmes ce que les Bee Gees (les frères Gibbs) étaient pour les hommes. Donna Summer (LaDonna Andrea Gaines, de son vrai nom) restant la reine incontestée du côté solo.

Discographie

CD Album

Compilations et participations

©2005-2017 Discology - Tous droits réservés
 Administration - accès réservé