Recherche rapide :
Inclure biographie, remarques, etc.
 
Discology

Présentation de ma collection
de CD et vinyles (33 tours et 45 tours)


BACHELET Pierre

Naissance : 25/05/1944
Décès : 15/02/2005
(à l'âge de 60 ans)
Pays d'origine : France

Pierre Bachelet, né le 25 mai 1944 à Paris et mort le 15 février 2005 à Suresnes, est un chanteur et compositeur français.

Pierre Bachelet enregistre sa première chanson en 1974 : Emmanuelle, en français et en anglais. En 1975 sort son premier album L'Atlantique. Il doit attendre 1980 pour connaître le succès du grand public avec son deuxième album Elle est d'ailleurs. La chanson qui a donné le titre à l'album est vendue en 45 tours à 1,5 million d’exemplaires. L'album marque également le commencement d'une longue collaboration avec le parolier Jean-Pierre Lang.

Le troisième album, en 1982, comprend le succès devenu classique avec Les Corons, sur le travail et la vie des mineurs. C’est l'année des premiers grands spectacles : tournée en Europe francophone, puis l'Olympia, en première partie de l'humoriste Patrick Sébastien.

En 1984, après son quatrième album Découvrir l'Amérique, il est la vedette à l'Olympia. Il poursuit en 1985 et 1987 avec trois nouveaux albums qui comprennent les succès Marionnettiste, En l’an 2001 et Vingt ans. Les tournées sont assurées d’un succès après chaque sortie d'album.

En 1989 sort un nouvel album Quelque part... c'est toujours ailleurs sur lequel il chante les chansons Quelque part… c'est toujours ailleurs, Flo et Typhon en duo avec la navigatrice Florence Arthaud. Les concerts l'amènent dans les îles de l'océan Indien et au Québec, où il connaît un grand succès. Au début des années 1990 sortent un album en public La Scène et une première rétrospective de ses meilleures chansons (10 ans de Bachelet pour toujours).

En 1995, il sort un album de chansons sur la ville intitulé La Ville ainsi soit-il. Après quinze ans de collaboration avec Jean-Pierre Lang, il laisse pour la première fois l'écriture de tous les textes de l'album à l'écrivain Yann Queffélec. Trois ans plus tard, ces deux derniers chansonniers se retrouvent tous les deux sur l'album Un homme simple, mais d'autres auteurs (dont Pierre Bachelet lui-même pour trois chansons) signent les paroles des chansons. Il rend hommage au navigateur disparu Éric Tabarly.

Du milieu des années 1990 à sa mort en 2005, Pierre Bachelet continue sa carrière, moins médiatisée que dans les années 1980, mais avec un public fidèle. Il parcourt régulièrement la France lors de tournées d'été où il interprète ses plus grands succès, dont plusieurs fois en plein air et parfois dans le cadre de concerts gratuits. Il aimait donner des concerts dans de petites salles, à dimensions humaines, souvent des salles des fêtes. Ses tournées passaient ainsi, par exemple, par de petits villages d'Ardèche, longeait les côtes du Rhône, pour terminer sur la côte d'Azur.

Pierre Bachelet aimait à avoir un contact plus rapproché avec son public, souvent familial, et de la France profonde. De ce fait, il négligeait les grandes salles, excepté l'Olympia, qu'il appréciait, ou le Casino de Paris. Son dernier album, de son vivant, Tu ne nous quittes pas paraît en 2003. C'est un hommage à Jacques Brel, où il reprend les plus grands succès du chanteur belge, à qui on l'a souvent comparé.

Malgré sa maladie, il fête ses trente ans de carrière au Casino de Paris, du 19 au 24 octobre 2004. Ce sera son dernier spectacle.

Pierre Bachelet s'éteint le 15 février 2005 à son domicile de Suresnes, dans les Hauts-de-Seine, des suites d'un cancer du poumon. Ses obsèques ont eu lieu à l'église Saint-Roch, à Paris. Il repose au cimetière marin de Saint-Tropez.

Discographie

Single (7")

CD Album

Compilations et participations

©2005-2018 Discology - Tous droits réservés
 Administration - accès réservé